Recherche sur la faune Frigostienne tome 2

    Partagez
    avatar
    TheycallmeGod
    Dragon save the wave
    Dragon save the wave


    Feuille de personnage
    Classe: Un peu tout
    Level:
    200/200  (200/200)

    Recherche sur la faune Frigostienne tome 2

    Message  TheycallmeGod le Mar 3 Avr - 17:12

    Spoiler:


    Tu te remémoras la folie dans cette caverne de la Mélancolie. Parmi Ses poils suant la perversité tu chanteras une ode sur la vague de la lubricité.


    Cela devient une habitude absolument exécrable...tu m'envoies donc toujours là où tout n'est que dédale et lieu étrange à la lumière solaire et sidérale. Sauf que cette fois tout est enveloppé d'un froid sidérant à tel point que j'en ai attrapé une zinuzite.




    Dans cette caverne aux parois glacées et figées par le zéro absolu toute nouvelle salle ressemble à la précédente mais surtout, elles sont hantées par d'innombrables monstres tout de poils vêtus. Me frayant un chemin à travers ces touffes ô combien velues je n'ai pu échapper à quelques égratignures aux endroits sensibles. Lointains cousins d'un peuple enflammé de Pandala qu'on nomme Firefoux, ces renards-ci possèdent une fourrure sombre et glacée par un blizzard d'outre-tombe. Ainsi était le peuple des Givrefoux...givrés dans leurs esprits, givrés comme de la Smirnouffe, givrés comme un frigidaire...bref ils peuplaient ces lieux inhospitaliers.






    On trouvait là de bien curieuses bêtes: le puissant Yokaï tirait sa véritable force au bout de longs châtiments, le Maho, brute de toujours n'en démordait pas pour faire rugir sa colère sans détour, le Soryo au regard débile semblait draguer la moindre erreur d'un iop imbécile (quel doux euphémisme). Nonobstant la patte du mérite du monstre le plus exécrable revient sans conteste au Yomi: dans son regard vide d'étoiles et d'intelligence celui-ci est capable lors d'une attaque en toute attirance -et menée sous couvert d'un voile- de retirer n'importe quelle capacité de se mouvoir au pèlerin ignorant. J'ai moi-même ragé de ce coup futile et vraiment bas. Las, je m'efforçais donc à éviter toute confrontation inutile avec cet être de malheur...

    Ainsi, au bout d'un long périple à tel point que mes doigts furent aussi durs que le sceptre du Glourséleste -ou autre chose- j'ai rencontré pour la première fois un givrefoux vraiment accueillant et non-hostile. Sous ses airs de rudesse il demeurait en fait quelqu'un plein de justesse...on le nommait donc Givrihaltes le guide et gardien de la caverne. Ô noria de surprises lorsque celui-ci m'informa de la vie du grand et redoutable hôte de ces lieux:






    Le Tengu Givrefoux était un foux profondément dérangé: jadis Empereur de ces lieux condamné à l'éternelle glaciation il demeurait otage ad vitam de sa compagne. Lors d'un hiver austral, Tengu Givrefoux -qui chantait du la « Foux-Ine »- rencontra un cortège bien bruyant de charmantes Kamis fredonnant un air de «Fouxf-Larage» (un certain chanteur qui prêchait l'évasion d'un célèbre prisonnier), seuls Foux dont il n'était pas le père. Usant à outrance de son autorité et de sa prestance d'Empereur poilu, les petites Kamis ne purent résister à son charme implacable. En effet considérons que ces bestioles-là provoquaient à chaque ébat une jouissance extrême et totalement différente...car à coup de « Foulette » la routine n'existait pas au lit, tout était surprise de jour en jour. Folles de Foulettes, un regard furtif et futile aura envoûté Sa fourrure phénoménale; et ces cris furieux et fêtards auront charmé ce fameux fada.



    Inquiète des absences répétées de son enragé mari, l'imposante Fuji Givrefoux quémanda au plus vite un détective privée de renommée mondiale. Nul en ce monde ne pouvait détruire ses raisonnements aussi solides que du Kobalt. Je tairai volontairement son nom car à cette lecture et écoute une grande catastrophe pourrait se produire. Bref, peu de temps après l'enquête le célébrissime détective remit son rapport en bon et dû forme: le Tengu trompait Madame Fuji avec les petites Kamis qui peuplaient ces monts glacés. Éprise de pensées ténébreuses et d'un désespoir sidéral elle ne put trouver qu'une solution: contacter l'émission Foux Intimes diffusé par une grande chaîné télévisée afin de résoudre ses problèmes de couple.




    L'émission récolta une grande part d'audience dû à ce reportage pour le moins explosif. Nous vîmes cet enfer qui déchirait le cœur de la très possessive Fuji. Après une journée de dur labeur à suer lors de la multitude tâches ménagères, elle était lasse et devait supporter les cris stridents de sa marmaille. Quand le crépuscule enveloppait l'entrée de la caverne, Tengu rentrait du boulot sans sourire, sans mots dire. Nul geste affectueux, ni même un petit « salut » ne sortait d'entre ses crocs. Fuji le vivait mal et la seule chose dont elle s'empressait d'accomplir était de prendre le Nokia Glaçon de son mari pour vérifier ses SMS. Cela le mettait hors de lui mais après tout c'était la routine. Il s'installait ensuite directement sur le canapé en cuir de boufmouth, déposant par la-même ses effluves de sueur pour en fait un nid douillet -oui le givrefoux ne se lave pas, simple question de fierté pour draguer -.


    Fuji avait découvert un message très douteux et elle se mit à faire trembler les murs de la Caverne : « jm t kalins frigorifik, revi1 vite pti kochon bi1 velu =) ». Qu'est ce que ça veut dire encore ? Tu as trouvé une autre pétasse ? » Folle de rage elle se jeta de tout son poids sur son coupable de mari qui sous le choc -de son gros bedos et de ses seins épais comme des tonneaux- s'évanouit directement. L'équipe de tournage dégagea tant bien que mal ce pauvre Tengu et isola Fuji qui demeura prostrée sans doute éprise de remords quant à son geste fou. Décision fut prise de stopper le tournage devant tant de violence et cette impasse amoureuse.


    Depuis ce jour, Tengu avait pansé ses blessures mais s'était bien vite éloigné de sa femme bien qu'il n'osa pas se séparer de sa femme. Fuji elle, depuis son attentat demeurait d'une grande tristesse face à l'indifférence implacable de monsieur. Et à chaque fois que des aventuriers sans coeurs osaient démonter quelques uns de ses enfants, ses larmes envahissaient ce monde glacé...ces terres ravagées par un amour presque perdu.




    Je trouve les Kamis fort jolies, sors-moi de là Otomaï.
    avatar
    neX
    Pégase parfait
    Pégase parfait

    Re: Recherche sur la faune Frigostienne tome 2

    Message  neX le Mar 3 Avr - 18:26

    Et bah, on aurait presque des remords à aller en T/F now
    avatar
    Wealth
    Pégase parfait
    Pégase parfait


    Feuille de personnage
    Classe: Féca
    Level:
    200/200  (200/200)

    Re: Recherche sur la faune Frigostienne tome 2

    Message  Wealth le Mer 4 Avr - 6:13

    Joli. T'fais pareil sur le dj larve ?
    avatar
    TheycallmeGod
    Dragon save the wave
    Dragon save the wave


    Feuille de personnage
    Classe: Un peu tout
    Level:
    200/200  (200/200)

    Re: Recherche sur la faune Frigostienne tome 2

    Message  TheycallmeGod le Mer 4 Avr - 12:31

    Wealth a écrit:Joli. T'fais pareil sur le dj larve ?

    Nan xD. Juste pour Frigost (que la zone 2) pour prouver au monde les dures et tristes de vie de ces monstres qui sont farmés Sad
    avatar
    Rumplestiltskin
    Dragon save the wave
    Dragon save the wave


    Feuille de personnage
    Classe: Iop
    Level:
    200/200  (200/200)

    Re: Recherche sur la faune Frigostienne tome 2

    Message  Rumplestiltskin le Mer 4 Avr - 15:52

    Go le losso, l'histoire d'handicapés ça peut être fun...(sinon g g :d)
    avatar
    neX
    Pégase parfait
    Pégase parfait

    Re: Recherche sur la faune Frigostienne tome 2

    Message  neX le Mer 4 Avr - 16:09

    Raikou a écrit:l'histoire d'handicapés ça peut être fun...
    C'est so 2011 ça.


    Les sanglots longs
    des violons
    de l'automne
    blessent mon coeur
    d'une langueur
    monotone

    Contenu sponsorisé

    Re: Recherche sur la faune Frigostienne tome 2

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 19 Fév - 21:40