[RP collectif] Le début de la plus longue des fins

    Partagez
    avatar
    neX
    Pégase parfait
    Pégase parfait

    [RP collectif] Le début de la plus longue des fins

    Message  neX le Mer 14 Nov - 11:55

    Participants :
    Haylan - Kaz - Nem - Tappion - Wiwi - Aiw - Dat - Balf - Iba - Xou


    Au bout des rails se trouvait un billet enroulé sur lui même. Malgré la pénombre, on pouvait aisément discerner qu'il s'agissait d'un billet de 100 kamas, ça ne pouvait qu'être l’œuvre d'un pro. Des cartes de crédit à ogrines jonchaient le sol jusqu'à ce qui était autrefois une grande porte en chêne, mais qui ressemblait désormais à une cavité béante et mal entretenue recouverte par un léger rideau de fibres d'oliviolet. L'endroit était tout sauf accueillant. Il aurait même paru inhabité si une faible lueur ne s'échappait pas d'entre les feuilles, sans parler du vacarme qui l'accompagnait.

    Cette modeste demeure appartenait à un homme, cuisinier depuis maintenant 9 ans, et à qui la fortune allait enfin tendre les bras. Il avait beau avoir de multiples surnoms dans la rue, personne n'avait encore été capable de certifier si l'un d'eux était son véritable nom: il était loin d'être le genre d'homme d'affaire à signer des contrats. L'antichambre où semblait se produire une série de test de feux d'artifices était en réalité un laboratoire. Son laboratoire. Aussi clandestin que lui, il était le seul à en connaître l'existence.

    Plus tard dans la journée, il allait se relancer dans le business, après avoir passé quelques mois dans l'ombre pour se faire oublier des forces de l'ordre. C'est vrai qu'il était facile depuis un moment de sortir du continent, et nombre d'abus avaient été perpétrés grâce au trafic maritime d'import export. Le gouvernement avait rapidement fini par s'en apercevoir, et depuis, les douanes et autres services de répression s'étaient mis à redoubler d'efforts dans le but de réprimander comme il se devait ceux qui se croyaient au dessus des lois.

    Tout était prêt pour accueillir son client: la poudre avait été enveloppée dans du papier à bulles transparent - à la demande dudit client - et le thé de petits pois était déjà prêt. L'homme avait même pris soin d'empiler délicatement les sachets à côté d'un attaché-case au cas où l'échange allait devoir être écourté. Il était 22 heures, l'heure du crime. Une ombre devant la porte d'entrée témoignait du fait qu'il devait rencontrer quelqu'un d'aussi ponctuel que lui. Il alla lui ouvrir, à peine lui avait-il fait signe d'entrer que son invité était déjà en train de se présenter:

    « Ne perdons pas de temps, votre chaumière résonne déjà dans mon artère sous clavière et de toute façon je préfère être dehors quand il fait nuit. Bonjour mon nom est T-Balf, où est la perlimpinpin? »


    Dernière édition par neX le Lun 19 Nov - 14:38, édité 3 fois
    avatar
    Balfonheim
    Gourou pétillant
    Gourou pétillant


    Feuille de personnage
    Classe: Kebabiste
    Level:
    20/20  (20/20)

    Re: [RP collectif] Le début de la plus longue des fins

    Message  Balfonheim le Dim 18 Nov - 3:37

    Le cuisinier lui lança un regard circonspect ._. et resta silencieux quelques instant avant d’indiquer la direction de l’attaché-case et de la poudre, bien en évidence sur la table, et de répliquer :

    « Mais avant… n’oubliez pas ce que vous deviez apporter. »

    Cet homme ne semblait pas être du genre à s’étaler en de superficielle discussion et allait droit au but, T-Balf décrocha son téléphone.

    « C’est T, la blanquette est bonne. »

    Sur ces mots curieux, il raccrocha et remis une clé au cuisinier, le toisa du regard et l’interrogea :
    « Une chose me chiffonne… J’ai la sensation que vous me cacher quelque chose, cuisinier… »

    Le cuisinier, agacé par cette remarque répondit du tac au tac :

    « Dit-il, après avoir prévenu un tiers que l’affaire se déroule correctement. J’ai pour habitude de travailler avec des professionnels, pas des pipelettes alors vous prenez cette poudre et vous me laisser le prototype. L’échange équivalent ça vous parle, gros ? »

    T-Balf réprima un sourire avant d’acquiescer de la tête, remplis l’attaché-case avec la poudre de perlimpinpin et y colla un sticker Dealer-Price.

    « Et bien cuisiner, ou plutôt devrait-je dire ‘professeur Ibaïnstein’, nos affaires sont terminées. »

    Le salua et rajouta en passant le rideau d’oliviolet :

    « Pour l’instant… »

    Avant de disparaitre comme il était apparut, à ceci prés qu'un bruit de plastique-bulle semblant provenir de la ruelle se fit entendre et laissa le professeur perplexe.


    Dernière édition par Balafon le Lun 19 Nov - 11:34, édité 1 fois
    avatar
    Iba
    Minot'Hotte
    Minot'Hotte


    Feuille de personnage
    Classe: La grande
    Level:
    713/705  (713/705)

    Re: [RP collectif] Le début de la plus longue des fins

    Message  Iba le Lun 19 Nov - 11:12

    Un détail ne lui avait cependant pas échappé : une partie infime du tatouage de T-Balf avait dépassé de son costume pendant quelques dixièmes de seconde au niveau de son poignet droit pendant qu’ils s’étaient serrés la main et il n’en fallait pas plus au Dr. Ibainstein pour le reconnaitre immédiatement : un Mort-Dragon croisée avec flèche d’ébonite maculée de sang avec en fond deux ailes d’ange, les armoiries de Forza Bonta.

    Bien que les tensions entre Brâkmar et Bonta, les deux cités les plus influentes du Monde des Quatorze, s’étaient fortement apaisées depuis la révolution industrielle et le développement du commerce au siècle dernier, il existait encore de nombreux problèmes entre les groupuscules violents de chaque cité. Forza Bonta était le plus influent de la cité nordique, un réseau de voleurs très doués bien qu’illettrés, prônant le granfatéisme et le retour de la monarchie absolue.

    Pour éviter les problèmes, le Dr. Ibainstein ne traitait normalement pas avec ces groupes, mais quand son contact auprès de la guilde Chemical Wave lui avait tendu ce contrat, SON contrat, il n’avait pas pu résister à l’appel des kamas. Pour 12,7 Millions, il pouvait enfreindre ses règles.

    Dès que T-Balf disparut dans la brume de cette soirée fraiche de Descendre, il courut chez lui, sortit son téléphone cellulaire sécurisé et appela son contact.

    « Miidori Hime, j’écoute »

    La voix sensuelle de la magnifique jeune femme le fit ibafouiller, encore une fois, il faut dire que le milieu scientifique n’offrait malheureusement que trop peu de femmes.

    « Mada… Mademoiselle Hime, ici le Dr. Ibafou… Ibainstein, je cr… je crois que non avons un prab… un problème, voyez-vous. Le colis m’a été donné par un membre de Forza IBalia, euh non … Forza Bonta, que dois-je faire ? »
    avatar
    Ama
    Basilic effié
    Basilic effié


    Feuille de personnage
    Classe: Nem de combat
    Level:
    195/200  (195/200)

    Re: [RP collectif] Le début de la plus longue des fins

    Message  Ama le Mar 20 Nov - 23:18

    « QUOI ?! »
    « Pa… Pardon… J’ignorais qu’il était de Forza Iba… euh Bonta, Mademoiselle. »

    Toujours le combiné à la main, la jeune femme aux longs cheveux indigo se mordit la lèvre inférieure en signe d’agacement. Que venait donc faire Forza Bonta dans ces histoires ? Et s’il leur avait livré un prototype piégé ? Les Forza Bonta avaient-ils deviné ce qui se tramait chez Chemical Wave ? Cela pourrait faire échouer leur plan… Pire même cela pourrait se retourner contre eux !

    « Mii… Miidori ? Vous… vous êtes là ? »

    La demoiselle reprit ses esprits, elle devait prendre des mesures et vite ! Il en coutait de la sécurité de la guilde.

    « Bon… Vous déposerez le colis vous savez où, nous le récupèrerons et vous savez quoi sera déposé à votre domicile comme prévu. »

    « Bi…bien Ma…mademoiselle. »

    « Au revoir Dr. Ibainstein. »

    Elle raccrocha. Un jeune homme entra dans le vaste bureau. Elégant, plutôt grand il portait un costume. Il enlaça Miidori et l’embrassa dans le cou. Il recula un peu pour regarder la demoiselle qui lui lança un regard inquiet et grave.

    « Tappion, mon cœur nous avons un gros problème… »


    _________________
    ***
    *
    *
    *
    *

    avatar
    Tappion
    Butanal batros
    Butanal batros


    Feuille de personnage
    Classe: Sadomasochiste
    Level:
    1/1  (1/1)

    Re: [RP collectif] Le début de la plus longue des fins

    Message  Tappion le Jeu 22 Nov - 23:42

    La porte se referma, secondée d'un clac étouffé. L'homme mit les mains dans ses poches et arpenta longuement la pièce plongée dans la pénombre. Miidori-Hime venait de lui expliquer la situation. Il contourna sans bruit l'énorme pupitre où s'entassait dossiers et papiers. Affalé dans un large fauteuil, il soupira faiblement avant de sourire à la belle qui se tenait devant lui, sagement. D'un geste irrité de la patte, il déblaya ce qui se trouvait devant lui et s'installa. D'un regard pénétrant envers la jeune femme, il lui indiqua ce qu'il en pensait d'un ton las.


    « Si tu gouvernes le requin en toi, tu seras un ange, car tous les anges, c'est rien de plus que des requins bien gouvernés. Ma préoccupation se place surtout pour le colis, puisque notre messager phénix est absent, il va falloir envoyer un remplaçant. Rendons nous à l'évidence, les effectifs ont diminués et j'ai bien peur de devoir dépêcher un novice. Je vais prévenir la caserne de faire monter le bleu, faut-il espérer qu'il ne confonde pas les initiales de face book et forza bonta. Dans le cas contraire mes carottes seront cuites. »


    Il appuya sur l'interphone situé à sa droite et convoqua le dénommé Datenshi à se rendre incessamment sous peu dans l'office. Cette situation avec FB ne pouvait pas être mise sous échafaudage et s'en occuper deviendrait très vite une nécessité.

    S'il y avait bien des jours où il pensait pouvoir mourir d'autosatisfaction, ce ne serait assurément pas aujourd'hui que ça lui arriverait, contrarié comme il l'était.

    avatar
    Datenshi
    Macareux-Ni
    Macareux-Ni


    Feuille de personnage
    Classe: Entité temporelle
    Level:
    199/200  (199/200)

    Re: [RP collectif] Le début de la plus longue des fins

    Message  Datenshi le Ven 23 Nov - 13:57

    A peine le jeune homme avait retiré son index de l’interphone, que le dénommé Datenshi apparu derrière en s’exclamant :
    « Je vous en prie, appelez-moi Dat’ ! »

    Tappion surprit, bondit de son large fauteuil et se rétama comme il se doit, de l’autre coté du bureau, au pied de sa jeune compagne qui le releva aussitôt.

    « Ah vous voilà enfin ! Ce n’est pas trop tôt ! »
    Répondit-il tout en remettant droite sa cravate.

    Voyant son homme désarmé, Miidori Hime reprit la discussion :
    « Prenez ce colis et débrouillez-vous pour découvrir ce qu’il contient ! Vous avez compris ?! »

    Le bleu rattrapa le colis au vol que la jeune femme venait de lui lancer et répliqua :
    « Euh… O… Oui M’dam ! »

    Juste avant de s’éclipser par la fenêtre, une corde à la main…

    Datenshi se glissa dans une Chevrolet Impala de 1967, et briefa son équipier de la situation :
    « Hay’ caramba ! Nous devons impérativement découvrir ce que contient ce colis envoyé d’Aif’Bé ! »

    « Prions pour que ces anges ne se prennent pas pour des démons. »
    avatar
    Haylan
    Korrigan graine
    Korrigan graine


    Feuille de personnage
    Classe: Eniripsa
    Level:
    199/200  (199/200)

    Re: [RP collectif] Le début de la plus longue des fins

    Message  Haylan le Sam 24 Nov - 12:46

    Haylan écouta attentivement les faits explicité par Dat, mais il était déjà au courant. Normal, le maitre des chuchoteurs pouvait obtenir des informations rapidement grâce à ses espions disséminés partout dans Bonta.

    « Très bien, allons de ce pas au repère du chat brûle afin d’obtenir de plus ample information. Cette histoire ne me dis rien qui vaille … »

    Arrivé en un instant grâce à la chevrolet de Dat, et après récoltes des informations, un nom ressorti sur toutes les bouches : KAZ. Mais qui peut bien être cet individu ? A part son nom, personnes n'a su dire qui il était...
    Haylan et Dat s'affaisant sur leur rocking chair respectif et après un moment de réflexion
    Haylan pris sa bière et dit:

    « Il va falloir réunir toutes les membres de confiance que l’on connaisse! Nous sommes à l'aube d'un changement qui pourrait bien transformer brâckmar telle que nous la connaissons. »
    avatar
    Ama
    Basilic effié
    Basilic effié


    Feuille de personnage
    Classe: Nem de combat
    Level:
    195/200  (195/200)

    Re: [RP collectif] Le début de la plus longue des fins

    Message  Ama le Sam 24 Nov - 16:57

    Dr. Ibeaugosse Ibainstein

    Spoiler:

    Tappion-Jumala & Miidori-Hime

    Spoiler:

    (Bon l'concept est là... J'ai fait c'que j'ai pu pour les gueules XD)


    _________________
    ***
    *
    *
    *
    *

    avatar
    neX
    Pégase parfait
    Pégase parfait

    Re: [RP collectif] Le début de la plus longue des fins

    Message  neX le Sam 24 Nov - 18:59

    On dirait un membre de random boys-band Tappion en version sims
    avatar
    Tappion
    Butanal batros
    Butanal batros


    Feuille de personnage
    Classe: Sadomasochiste
    Level:
    1/1  (1/1)

    Re: [RP collectif] Le début de la plus longue des fins

    Message  Tappion le Sam 24 Nov - 22:00

    [HRP] On a tous une part de 2B3 en soi ou de Westlife.. "you raise me uuuuuuuup" <3
    avatar
    Rumplestiltskin
    Dragon save the wave
    Dragon save the wave


    Feuille de personnage
    Classe: Iop
    Level:
    200/200  (200/200)

    Re: [RP collectif] Le début de la plus longue des fins

    Message  Rumplestiltskin le Dim 25 Nov - 21:07

    Le plan se déroulait comme prévu.
    Le colis était livré, la peur et l'inquiétude avec.
    Un espion de Forza brak, corrompu par ce cher Kaz, irait à la taverne du chat brulé attendre ceux que Le dénommé Lapin enverrait pour leur dire qui était derrière tout ça.
    Faire peur aux autres pour les déstabiliser, voilà ce qui plaisait à Kaz.

    Il ne manquait qu'un rouage dans ce plan presque parfait (Pensé par Kaz évidemment). Il lui fallait trouver quelqu'un digne de confiance pour tendre un piège aux émissaires envoyé et ainsi récupérer le colis pour une prochaine utilisation...

    BAM!!!
    "Aieuh ! au nom de la grande frite, qui ose me fra..."
    Kaz s'arrêta dans sa phrase en voyant le tofu à moitié sonné à ses pieds. Un parchemin y était collé à une aile, ces novices, incapable d'envoyer un message...

    "Message remis. STOP
    Les émissaires sont Datenshi et Haylan. STOP
    L'un est un novice STOP
    L'autre des services de renseignements. STOP"

    Kaz sorti son portable et appela ce novice
    "Hey dunoob, tu savais pas que les tofu c'était fini? Les télégrammes aussi! retour à la base immédiat recrue WIWI"

    Rha, ces jeunes...
    avatar
    Wealth
    Pégase parfait
    Pégase parfait


    Feuille de personnage
    Classe: Féca
    Level:
    200/200  (200/200)

    Re: [RP collectif] Le début de la plus longue des fins

    Message  Wealth le Mar 27 Nov - 15:40

    La recrue, habillée naturellement de son pull rouge, lapa tendrement sa sucette au miel. Il avait vu le volatile se prendre de plein fouet son supérieur hiérarchique. Un petit sourire narquois naquit sur son visage quand il referma son portable. Il bougea de l'obscurité d'un perron, et continua sa route en restant dans l'ombre. Sa main ornée de cicatrices sortie une cigarette et de sa deuxième main, l'alluma avec un briquet aux couleurs de sa chère patrie. A sa vue, ses pensées voltigèrent vers sa mémoire la plus obscure, là ou réside toutes les basses besognes qu'il a fait.

    L'homme héla un taxi, jeta sa clope, et indiqua au chauffeur la destination avec un accent aussi dur que la steppe. Des fourmis lui parcouraient le corps. L'excitation. Cela faisait bien longtemps qu'il n’avait plus senti ce sentiment. Il envoya un sms à son collèque Aiw pour lui dire que le travail est accompli. Maintenant, sa sera entre lui et une bouteille de whisky 100% russe.
    avatar
    Aiwynth
    DiethylLuci-ol
    DiethylLuci-ol


    Feuille de personnage
    Classe: Zobaripsa
    Level:
    199/200  (199/200)

    Re: [RP collectif] Le début de la plus longue des fins

    Message  Aiwynth le Mar 27 Nov - 19:00

    Mon portable vibre, vibre et vibre encore, toujours en train de vibrer... Serais-ce encore ma femme qui m'envoie des textos pour me rappeler que j'ai oublié quelque chose ? Mon trésorier qui me prévient qu'un salopard a fracassé mon coffre ? Ou encore, mon ami qui m'appelle pour me dire que ma dragodinde est passé en dessous d'un canard géant ? Non, ce n'est autre que le fameux Ruskoff, qui me prévient que le travail est accompli et qu'il voudrait qu'on se voit pour que je lui donne l'autre partie du butin qu'il a fraichement mérité.
    Je lui réponds que j'accepte, et nous nous donnons rendez-vous au Trololo'bar, a 10min de ma position actuelle.
    Je rentre dans le bar, et l'atmosphère qui s'y dégage ne me plait guère, je vois le Ruskoff, au fond, sur sa table à moitié cassé du au bagarre des alcoolos habitué du coin, entrain de siroté son whisky en m'attendant.
    Il m'aperçoit, je le rejoins.

    Moi "Giendobre ! Dis-je en polonais"
    Lui "Hela camarade, viens donc t'assoir"

    Nous discutons donc de l'actualité, histoire de faire une petite intro', avant de commencé a parlé Business.

    Lui "Bon, camarade, je crois qu'il est temps de parler affaire, et sache que le coup que je viens de faire n'a pas été sans conséquence. Tu m'avais dit qu'il n'y aurait aucun problème, que la cible serait seule. Tu t'es trompé camarade, la cible était accompagné de deux personnes, malheureusement, je n'avais plus le temps, j'ai dû les liquidé. Ce qui fait que tu me dois un supplément pour les mauvaises informations et pour avoir mis en danger mon statut."

    Je réfléchis longuement, et je me décide de lui répondre, tout simplement, en disant qu'il devait s'adressé à mon supérieur hiérarchique pour ce genre de problème. Je pris un morceau de tissus, du bourré qui était à terre, et j'écrivis des coordonnées.

    "Tiens, contacte Xou à partir de 18h, tu lui explique la situation, on va bien trouver un arrangement."
    avatar
    neX
    Pégase parfait
    Pégase parfait

    Re: [RP collectif] Le début de la plus longue des fins

    Message  neX le Mer 28 Nov - 7:58

    Connexion @ macdal, finalement j'ai pas eu le temps de le faire cette nuit alors je délègue mon tour à ... Au hasard, Kev, pour payer la pub en haut du fofo qui restera jusqu'à dimanche

    avatar
    neX
    Pégase parfait
    Pégase parfait

    Re: [RP collectif] Le début de la plus longue des fins

    Message  neX le Sam 8 Déc - 17:21

    J'voulais continuer mais sérieux j'ai du mal à suivre Zombie
    Pour faire un rapide récap' :

    Ibainstein rencontre balf et lui remet une mallette remplie de poudre en échange d'un colis suspect. Iba se rend compte que son interlocuteur est lui aussi suspect, apparemment membre d'une organisation secrète ennemie.
    Il en avertit sa supérieure, Miidori, qui avec son associé Tappion refilent à Dat le sale boulot de découvrir ce qui se cache dans le colis. Dat part en quête d'informations avec son collaborateur Hay. Ils font quelques découvertes sur qui pourrait éventuellement se cacher derrière tout ce bordel. Ils n'ont toujours pas ouvert le paquet mais entendent parler d'un nom : Kaz.
    Les 2 compagnons allaient finir leurs investigations et faire leur rapport dans une taverne de Brak' mais avant qu'ils aient pu y parvenir, Wiwi, envoyé par Kaz, les bute tous les deux, et s'en va retrouver son pote Aiw dans un autre bar des environs et faire son débriefing.
    C'est à ce moment qu'il lui expose son irritation et son mécontentement : il avait dû prendre des risques et estimait que ces derniers devaient être récompensés à leur juste valeur. Aiw lui conseille alors de contacter son boss pour trouver un consensus.

    Et on en est là. Aucune idée d'où se trouve le colis par contre et encore moins dans quel camps se situe Kaz xD BORDEL

    __________________________________________________________

    Wiwi se tenait toujours assis en face de Aiw, lui jetant un regard à la fois déçu et agacé: il allait encore devoir se bouger lui-même. Comme d'habitude de toute façon. À croire que ses supérieurs ne pensaient qu'il n'était bon qu'à ça, faire le larbin.
    Il reprit ses esprits et, en adressant un sourire forcé à son acolyte, lui souhaita les banalités d'usage juste avant de prendre congé. En se levant il avait pris soin de jeter quelques pièces sur la table dans un geste élégant tout en réajustant le col de sa veste: Il aimait soigner les apparences.
    Une fois dehors il sortit son cellulaire et composa le numéro qui lui avait été indiqué. Une voix nasillarde se fit entendre après seulement 4 sonneries. Il s'agissait d'une boite vocale, faisant office de standardiste. La secrétaire virtuelle indiqua à Wiwi que Xou n'était actuellement pas disponible et qu'en cas de problème il fallait la retrouver dans les locaux du quartier général. Dans un sursaut de rage il raccrocha en soupirant: il allait encore devoir courir.
    Une fois arrivé sur les lieux, il découvrit un grand bâtiment sombre qui se tenait fièrement au bout d'une grande avenue, entre deux lampadaires esseulés d'où émanaient une faible lueur. D'un pas déterminé, il poussa la porte blindée qui menait sur le grand hall dans lequel il continua d'avancer. Il eut à peine le temps de faire quelques mettre que quelqu'un s'adressait déjà à lui. Le toisant d'un air dédaigneux, une femme venait à sa rencontre. Il devait s'agir de Xou. Wiwi lui fit rapidement le récit des événements, en insistant bien sur l'inconvénient auquel il avait dû faire face. Son interlocutrice paraissait lassée de ses plaintes mais il termina son explication en sortant le fameux colis de sa sacoche.
    C'est à ce moment qu'elle remarqua qu'il s'agissait en réalité d'un sac à main en cuir, dont les finitions rappelaient allègrement celles de la collection Automne-Hiver de chez Louiz Wavion, un grand créateur d'accessoires féminins de luxe. Ce détail l'amusa et elle invita Wiwi à la suivre après avoir saisi le colis. Content qu'elle ait changé d'avis, il lui emboita le pas jusqu'à une porte se situant au fond du couloir. Il devait s'agir de son bureau.
    Xou lui indiqua un fauteuil d'un geste de la tête et alla s'installer devant la fenêtre pour évaluer à la lumière ce qu'il contenait. Wiwi ne se sentait pas à l'aise, comme pouvaient en témoigner chacun de ses gestes, agités et inutiles.

    « Fort bien. » dit-elle après avoir fini de déballer ce qui dans ses yeux ce qui avait tout l'air d'un cadeau de Noël en avance.

    Une violence sourde envahit la pièce. L'air que Wiwi respirait commençait à se faire étouffant. Il ferma les yeux et sentit une respiration dans son cou. Elle se faisait de plus en plus forte. Il commença à fouiller machinalement le contenu de ses poches pour dissimuler ses mains moites tout en hurlant intérieurement. Le ventre comprimé, il commençait à frissonner.

    « Maintenant nous n'avons plus besoin de vous. Et comprenez bien que c'est avec regret que nous mettons un terme à nos affaires, mais dans la vie il faut apprendre à ne pas coûter trop cher pour ne pas finir en fâcheuse position. »

    « ...Nous? De qui par... »
    Il n'eut pas le temps de finir, un vrombissement de canines contre sa mâchoire venait de l'interrompre, déchirant la chair de son cou et lacérant chacune des artères qui s'y abritaient.

    Elle se dirigea vers son bureau, décrocha le combiné et composa un numéro pendant que son Hurledent entamait son festin de la semaine. Un homme décrocha rapidement.

    « Tee, espèce de gros bâtard » dit-elle sur un ton amusé « je savais bien que tu pouvais pas être étranger à tout ça »

    « Ah c'est toi.. Y faut que t'arrêtes d'appeler en numéro déguisé, Yoh Xou ! J'en attendais pas moins d'ta part, mais comment t'as su ?! » l'homme au bout du fil paraissait soudain plutôt enthousiaste quant à ce qui allait suivre

    « Pour qui tu me prends... Je l'ai entre les mains, il faudra qu'on se capte dans la soirée, ne croit pas une seconde que j'vais ramener cette abomination chez moi »

    « Avoue que ça gère la fougère quand même ! Y fallait y penser à ce concept »

    « Mouais... j'arrive sous ton arbre dans 1 heure, à plus Balf »
    avatar
    Balfonheim
    Gourou pétillant
    Gourou pétillant


    Feuille de personnage
    Classe: Kebabiste
    Level:
    20/20  (20/20)

    Re: [RP collectif] Le début de la plus longue des fins

    Message  Balfonheim le Dim 17 Fév - 15:08

    Balfo raccrocha et finit sa partie d’Angry Pious, tel un nolife, que Xou avait interrompu.

    « Rhaaa saleté d’porkass vert mais cr-CREEEEEEEEEEVE, RHAAAAAA ce jeu m’énerve tsss. D’façon faut que je termine les préparatifs avant l’arrivée de son altesse… »

    Balfo lança un morceau de sa playlist, au hasard, ‘Boulangerie-Pâtisserie’ et pris d’une petite faim, se prépara un bon vieux Jambon-beurre**** (et oui, il mange du cochon !) sans oublier l’ingrédient principale, le célèbre cornichon Sufokien. Après s’être nourris, T-Balf rangea les cadavres des chasseurs de primes venu pour le tuer à leurs places dans les placards prévu à cet effet et fit disparaitre les traces de sang grâce au tout nouveau St-Mast saveur Pin des landes de Sidimote, qui élimine même les taches les plus tenace.

    Apres ce dur labeur, Un hibou transportant un message se posa sur le rebord de la fenêtre en chêne, c’était un grand hibou d’un blanc majestuellement majestueux, sans doute un Harfang des neiges vraisemblablement envoyé par l’homme qui se fait appeler « La Machine » d’après le sceau fixé sur le message, « La Machine » est un homme venu du froid qu’il vaut mieux avoir de son coté, après tout ce n’est pas pour rien si il règne en maitre sur la région nord de Bonta…
    T-Balf eut un frisson en le voyant se poser et après lui avoir posé une gamelle de dés de jambon de Kolérat il lut le message suivant :



    « T-Balf, je vois clair à travers ton stratagème qui je dois l’avouer, est plutôt bright bien qu’assez risqué. Les agissements de Forza Bonta ne doivent pas rester impuni et c’est pourquoi je fermerai les yeux sur le décolisse que tu as provoqué mais n’espère pas pouvoir provoquer un barda pareil une seconde fois dans mon secteur tabarnak. »

    « J’mangerai bien un saucisson du coup… »


    Il sentit aussitôt un souffle sur sa nuque, le genre froid qui vient d’nulle part et angoissant qui vous agrippe aux tripes. Avant d’avoir pu esquisser un mouvement d’esquive, Balf se retrouva à terre croulant sous les léchouilles d’un Hurledent et une silhouette apparu peu après, le Hurledent s’écarta d’un claquement de doigts et Balf se releva.


    « Il est encore plus rapide qu’avant ton chiot Xou » *Lance un saucisson en l’air que Sprft attrapa au vol et dévora d’un coup*

    « T’sais à force de courir derrière les voitures pour arracher les pare-chocs forcement l’bestiaux est plus réactif, tiens d’ailleurs en parlant d’véhicules, ton prototype de Blackbird en est à quel stade ? »

    « … Je vois que les nouvelles vont vite, mais j’ai dû le négliger un peu pour m’concentrer sur cette bande de bras cassés d’Forza Bonta, bien qu’individuellement ils ne soient pas dangereux le problème reste le surnombre. Alors bien sur tu me diras ‘on a qu’à les jeter un par un au concasseur’ mais ça manque d’un peu d’poésie alors j’ai élaboré un potit plan pour rigoler un peu et les voir s’agiter »

    « T’as vraiment du temps à perdre Balf’, en plus j’ai dû en finir un qui en savait trop, les taches de sang s’plus s’que c’était franchement»

    « Ho mais j’ai piqué une fiole de détergent quand j’ai rendu visite au vieux Ibaïnstein, tiens c’est cadeau en plus j’ai copié sa recette et l’ai améliorée avec un peu de St-Mast et c’est vraiment efficace ! »

    Contenu sponsorisé

    Re: [RP collectif] Le début de la plus longue des fins

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 19 Fév - 21:40